Les tories s'opposent à la Cour européenne

le
0
David Cameron risquait jeudi soir d'essuyer un revers aux Communes sur le droit de vote des détenus.?

De notre correspondant à Londres

Une improbable mais large coalition de députés travaillistes et conservateurs s'est opposée jeudi à un projet du gouvernement qui tentait de mettre la Grande-Bretagne en conformité avec un jugement de la Cour européenne des droits de l'homme autorisant le droit de vote aux détenus.

L'amendement mis en avant par un tory, David Davis, et Jack Straw, ancien ministre de l'Intérieur de Gordon Brown, était jeudi en voie de passer avec une large majorité, ce qui mettrait David Cameron dans une posture très inconfortable vis-à-vis des institutions européennes.

Depuis 1870, les prisonniers britanniques sont privés du droit de vote, mais en 2005 un jugement de la Cour de Strasbourg avait estimé que la position britannique contrevenait aux droits de l'homme, car le vote «est un droit pas un privilège».

Tony Blair avait fait appel pour gagner du temps et ne pas avoir à se soumettre à cette décision très impopulaire auprès des électeurs britanni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant