Les tops et les flops des rayons alimentaires

le
0
Selon le dernier rapport de l'Observatoire des prix et des marges, les rayons poissonnerie, boulangerie-pâtisserie et boucherie dégagent des marges nettes déficitaires dans les grandes surfaces. À l'inverse, la charcuterie, la volaille et les produits laitiers sont les plus rentables.

L'Observatoire des prix et des marges des produits alimentaires vient de publier son rapport annuel. Un document très détaillé de 350 pages qui décortique, filière par filière, la formation des coûts de production sur toute la chaîne, du producteur jusqu'au consommateur, en passant par l'industrie et la grande distribution ainsi que la répartition de la richesse créée entre ces différents acteurs.

Parmi les enseignements de cet ouvrage, réalisé grâce à la coopération de l'établissement national FranceAgriMer, des industriels de l'agro-alimentaire et des acteurs de la grande distribution, un classement des rayons alimentaires par niveau de rentabilité attire l'attention. «A...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant