Les titulaires du RSA devront travailler sept heures

le
0
Lors d'un déplacement à Bordeaux, le président de la République, Nicolas Sarkozy, a annoncé l'installation d'un Haut conseil au financement de la protection sociale.

Le président de la République,Nicolas Sarkozy, en déplacement à Bordeaux, a réaffirmé sa fidélité à l'esprit social du Conseil national de la Résistance et s'est présenté en garant d'un modèle social auquel les Français sont «viscéralement attachés». «L'honneur de la France c'est d'avoir construit une République démocratique et sociale sur les décombres de la Seconde guerre mondiale», a-t-il déclaré . Et de préciser qu'il «n'accepte pas qu'on dise que l'héritage du Conseil national de la Résistance a été trahi», tout en estimant que ces détracteurs sont justement ceux «qui on protégé les Français à crédit en hypothéquant l'avenir de leur enfant et petit enfant sans le leur dire». Il a expliqué qu'il souhaitait ouvrir un débat «serein» sur le financement de la protection sociale, car il faut «réformer en permanence» le système pour «l'adapter» car «l'immobilisme est un danger».

Des droits et des devoirs

«Nous ne pouvons pas, nous n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant