Les TGV d'Alstom débarquent aux Etats-Unis

le
6
Joseph H. Boardman, le président d'Amtrak et Jerôme Wallut, le vice-président d'Alstom Amérique du Nord, ont signé un contrat historique à Wilmington, dans le Delaware.
Joseph H. Boardman, le président d'Amtrak et Jerôme Wallut, le vice-président d'Alstom Amérique du Nord, ont signé un contrat historique à Wilmington, dans le Delaware.

Les vingt-huit trains achetés permettront de relier Boston et Washington, couvrant une distance de 730 kilomètres. Ce contrat historique est un tremplin pour Alstom.

Alstom a décroché un contrat historique d’1,8 milliard d’euros pour vendre ses « TGV » aux Etats-Unis, a annoncé le groupe vendredi 26 août. Le constructeur français pénètre un marché important au moment où la construction de lignes à grande vitesse est en forte croissance au niveau mondial.

La compagnie ferroviaire américaine Amtrak a commandé au groupe français 28 trains de nouvelle génération pour remplacer ses rames en service depuis 2000 et fabriquées par le consortium Bombardier - Alstom. Ce dernier ne détenait toutefois que 25% de la coentreprise.

Ces « TGV » nouvelle génération vont relier Boston et Washington, la capitale fédérale, via New York et Philadelphie, couvrant une distance de 730 kilomètres.

L’objectif affiché d’Amtrak est d’« augmenter la capacité de transport des voyageurs, de diminuer les temps de trajet et optimiser les frais d’exploitation ». Le nombre de voyageurs sur cette unique ligne à grande vitesse aux Etats-Unis était de 3,5 millions en 2014, d’après Alstom. « Cette région entre Boston et Washington est habitée par un Américain sur sept », a rappelé le vice-président américain Joe Biden qui a annoncé à Wilmington (Delaware) cet investissement pour Amtrak.

Un contrat qui tombe à pic Le nouveau train pourra transporter jusqu’à 35% de passagers en plus comparé à son prédécesseur. Dans un premier temps, sa vitesse sera de 257 km/h et pourra atteindre par la suite les 300 km/h.

Actuellement, il faut 2h45 pour relier les villes de New York et W...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 5 mois

    espérons que les quais seront adaptés, qu'il ne fera ni trop chaud ni trop froid...

  • JPANTO il y a 5 mois

    J'espère qu'Alstom mesurera l'écartement des rails avant la livraison ...au moins. Au fait ils seront fabriqués où ces 28 trains?

  • t_n_t il y a 5 mois

    la technologie Alstom a prix cassé pour les ricains apres l'Amende de 772 millions de dollars pour Alstom aux Etats-Unis

  • ramseslj il y a 5 mois

    @aiki C'est avec des commentaires comme les votres qu'on perd des contrats et qu'on entretient du french basching. Au lieu de se réjouir, ça fait bien de faire le malin sur un forum économique alors que le potentiel aux Usa est gigantestque vu le peu d'alternatives à l'avion.

  • t_n_t il y a 5 mois

    apres l'amende de qqs milliards ils se payent a moindre frais la technologie Alstom

  • aiki41 il y a 5 mois

    Cela se voit que les US ne les ont jamais utilisés régulièrement. Quand il fait trop chaud ça coince, quand il fait trop froid ça coince.