Les tests sur 7 réacteurs sont plus longs que prévu pour EDF, d'après la presse

le
9
TESTS PLUS LONGS QUE PRÉVU POUR LES RÉACTEURS D'EDF
TESTS PLUS LONGS QUE PRÉVU POUR LES RÉACTEURS D'EDF

PARIS (Reuters) - Sept réacteurs nucléaires d'EDF dont les tests prennent plus de temps que prévu ne redémarreront pas avant début janvier, rapporte mardi BFM Business.

Les contrôles exigés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), liés à la teneur en carbone de certaines parties des générateurs de vapeur de 12 réacteurs en tout, ont contraint le groupe à revoir à la baisse ses prévisions annuelles début novembre, pour la deuxième fois en quelques semaines.

Selon BFM Business, qui cite le président de l'ASN, des compléments d'informations de la part d'EDF qui étaient attendus mi-novembre ne sont pas tous parvenus à l'autorité.

Il faudra ensuite à l'ASN un mois pour donner ou refuser l'autorisation de redémarrer les sept réacteurs, puis une quinzaine de jours à EDF pour les relancer, soit début janvier au plus tôt, poursuit la radio.

EDF n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat et personne n'était disponible à l'ASN.

Selon les indications disponibles mardi matin sur le site RTE, filiale d'EDF en charge des lignes à haute tension françaises, les redémarrages des réacteurs concernés par des vérifications sur les générateurs de vapeur sont toujours prévus le 31 décembre au plus tard.

RTE avait prévenu début novembre que la sécurité d'approvisionnement électrique de l'hiver 2016-2017 en France s'annonçait "plus délicate" à assurer que lors des hivers précédents en raison de l'indisponibilité de plusieurs réacteurs nucléaires.

(Gilles Guillaume et Benjamin Mallet, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 il y a 3 semaines

    Ce qui est rare est cher. On diminue les centrales donc moins d'électricité qu'on fait payer plus cher et du coup on augmente les profits CQFD

  • vmcfb il y a 3 semaines

    Avoir une lampe tempête chez soi.. pas fun de passer la soirée dans le noir.

  • M1589075 il y a 3 semaines

    Il y avait 11 500 MW de perdu soit quasiment 5°C(2400 MW par °C) avec 7 réacteurs (on va dire 900 MW par réacteur soit 5 600 MW soit 2,3°C) on arrive à une hausse de la possibilité de plus de 7°C ce qui veut dire que si il fait vers les -6, -7 on va vers la rupture Or selon les normes thermiques -7 est considéré comme un hiver normal (pas moyen mais des températures de -7 sont possibles chaque annéeAchetons des pulls!!

  • M7097610 il y a 3 semaines

    edf tente juste de faire remonter les prix de gros de l'electricité...

  • M1589075 il y a 3 semaines

    Donc je prie pour un hiver normal en janvier car sinon les coupures vont arriver (malgrè les promesses de l'incompétente S Royal) et je demande que le froid n'arrive qu'en février

  • M9425023 il y a 3 semaines

    Nécessaire collusion pour soutenir les prix du monopole d'Etat dans un marché qui s'effondre. C'est ça ou lever de nouveaux impôts. Et puis, il faut bien étayer d'une façon ou d'une autre la décision audacieuse qui sera prise bientôt (mars ?) de fermer le couvercle de la cocotte minute de Fessenheim.

  • M4098497 il y a 3 semaines

    prévU. La prochaine fois je relis !

  • M4098497 il y a 3 semaines

    manqueronS

  • M4098497 il y a 3 semaines

    Au début, Ségolène nous dit que nous ne manqueront pas d'électricité pour l'hiver puis Edf affirme que les particuliers ne seront pas touchés, puis on envisage d'acheter de l'électricité chez les voisins. Des centrales sont en révision puis les révisions durent plus longtemps que prévues puis d'autres réacteurs doivent être arrêtes et Fessenheim fermera mais pas tout de suite, faut attendre l'ouverture d'une autre fruit d'une nouvelle technologie qui n'a pas encore montré ses preuves. Confiance