Les tensions en Égypte profitent à l'or

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO Au cours de la semaine du 31 janvier, le prix du métal jaune a nettement progressé, les investisseurs se tournant à nouveau vers cette valeur refuge en période de trouble au Maghreb.

L'or intéresse à nouveau

L'un des gagnants de la crise égyptienne est sans conteste l'or. Le métal précieux, délaissé ces dernières semaines, retrouve son statut de valeur refuge avec les craintes suscitées par les manifestations dans le pays. Il clôture vendredi à 1355 dollars l'once, après avoir touché en séance son plus haut niveau en quinze jours à 1358,18 dollars.

L'argent a également terminé à la hausse à 28,91 dollars l'once, soit une progression de plus de 8% sur la semaine. Du côté des platinoïdes, le platine a touché un plus haut depuis juillet 2008 à 1860,75 dollars l'once vendredi tandis que le palladium a côtoyé des niveaux qui n'avaient plus été vus depuis 10 ans à 833,95 dollars l'once. Ces métaux ont été soutenus par les bons chiffres des ventes automobiles aux États-Unis qui ont grimpé de 17% sur un an en janvier. Sur le London Platinium and Palladium Market, l'once de platine a terminé la semaine à 1838 et l'once de palladium a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant