Les ténors de l'UMP conviés une dernière fois à l'Élysée

le
0
Nicolas Sarkozy va occuper l'Élysée jusqu'à la passation de pouvoir, fixée au 15 mai.

Il n'y avait rien d'inscrit à l'agenda du président, pour cette journée du 7 mai. La veille, sur la scène de la Mutualité, Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite: «Je redeviens un Français parmi les Français.» Ce qu'il redeviendra tout à fait après la passation des pouvoirs, fixée au 15 mai. Il reste donc neuf jours pour organiser la passation, classer les dossiers, faire les cartons. «S'il n'en tenait qu'à moi, je serais parti demain, a avoué Sarkozy devant ses proches. Mais il y a une tradition, je veux la respecter. La passation des pouvoirs avec Hollande aura lieu, comme elle a eu lieu entre Chirac et moi.»

Au soir d'une défaite à laquelle il a cru jusqu'au bout pouvoir échapper, Nicolas Sarkozy a dormi à l'Élysée. Il a passé la matinée de lundi dans ses appartements privés, au téléphone avec des collaborateurs ou des proches. «Il a reçu de nombreux messages de soutien», confie le conseiller Franck Louvrier. En fin de matinée, il a accueilli le prési

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant