Les températures font une pause

le
0
Selon une étude, la chaleur liée à l'excès de CO2 serait stockée dans les océans plutôt que dans l'atmosphère.

C'est un phénomène que tous les climatologues observent: alors que la température mondiale n'a pas cessé de croître depuis le milieu des années 1970, elle marque un palier depuis le début du siècle. Certes, «les années entre 2001 et 2011 font partie des plus chaudes jamais enregistrées dans le monde», rapportait en novembre dernier l'OMM (Organisation météorologique mondiale), mais le thermomètre plafonne. Or les émissions de gaz à effet de serre responsables de la hausse des températures ont, elles, augmenté sans discontinuer.

De nombreuses hypothèses pour expliquer ce plateau ont été avancées ces dernières années: certains évoquent une plus grande concentration des aérosols dans l'atmosphère, qui augmentent la réflexion de l'énergie solaire, d'autres regardent au contraire s'il n'y aurait pas eu une diminution de la vapeur d'eau, qui agit com...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant