Les téléviseurs pénalisent encore les géants japonais

le
0
La concurrence de Samsung et LG pèse sur l'activité de Sharp, Sony et Panasonic.

Englués par leurs déficits dans les téléviseurs et la concurrence des chaebols coréens Samsung et LG, les groupes japonais Sharp, Sony et Panasonic tablent sur la fin attendue de leurs pertes dans ce métier.

Pour réduire ses coûts, Sharp envisagerait une réduction supplémentaire de 5 000 postes dans ses effectifs mondiaux, pour les ramener à 46.000 personnes, fin mars 2016, a annoncé vendredi le quotidien japonais Asahi Shimbun. L'an dernier, Sharp avait déjà coupé 5.000 emplois. Ces nouvelles réductions de postes pourraient s'effectuer via la fermeture d'usines de téléviseurs en Chine et en Malaisie ou des cessions à des fabricants étrangers. Cette rumeur, qui n'est pas confirmée, a fait bondir l'action Sharp de plus de 6 % à la Bourse de Tokyo, qui a touché son plus haut cours depuis un an.

Par ailleurs, le groupe japonais doit faire face à des échéances prochaines ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant