Les télécoms moins gourmands en énergie

le
0
Pour faire face à l'usage croissant des télécommunications, les industriels réduisent ensemble la consommation d'énergie de leurs équipements.

Un an après avoir lancé son initiative, baptisée «Green Touch», pour réduire la consommation d'énergie des réseaux de télécommunications, Alcatel-Lucent a rassemblé plusieurs de ses concurrents autour du même objectif. Actuellement, 25 projets de recherche internationaux sont conduits par les 35 membres du consortium qui rassemble laboratoires de recherche, universités, opérateurs et équipementiers de télécoms d'Europe, d'Asie et des Etats-Unis. Son objectif ? «C'est de créer les technologies nécessaires pour rendre les réseaux de communications 1000 fois plus efficaces énergétiquement qu'ils ne le sont aujourd'hui. Nous nous sommes fixés un objectif ambitieux mais réaliste. La limite physique est d'un ordre de grandeur de 10.000. Cette limite correspond à la réduction maximale de la consommation d'énergie pour la même quantité de données transférées », explique Gee Rittenhouse, directeur de recherches aux Bell Labs et président du consortium GreenT

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant