Les technos dopent les IPO à la Bourse de Paris au T1-KPMG

le
0

PARIS, 27 avril (Reuters) - L'activité des introductions en Bourse (IPO) est repartie à la hausse au premier trimestre à la Bourse de Paris, soutenue par l'entrée sur le marché de plusieurs valeurs technologiques et biotechnologiques, indique KPMG dans une étude publiée lundi. Selon les données compilées par le groupe d'audit, de conseil et d'expertise comptable, onze sociétés se sont introduites sur les marchés parisiens d'Euronext (sept) et Alternext (quatre) au cours des trois premiers mois de l'année pour près de 947 millions d'euros de fonds levés. Au premier trimestre 2014, le marché parisien avait dénombré cinq IPO et aucune sur Euronext Paris entre octobre et décembre de l'année dernière, le marché ayant été pénalisé par le recul de la Bourse en fin d'année dernière. Graphique de l'évolution des IPO à Paris: http://bit.ly/1Fk63FB "Les facteurs économiques et réglementaires demeurent très favorables aux opérations d'introduction en Bourse", remarque dans son étude KPMG. Le plan d'achats massifs de titres sur les marchés lancé par la Banque centrale européenne, la faiblesse des taux d'intérêt et des cours du pétrole et le recul de l'euro ont conduit les investisseurs à davantage d'optimisme pour la zone euro en ce début d'année. "Au plan réglementaire, les mesures de simplification des documents de référence et de base pour les valeurs moyennes déjà publiées dans une position-recommandation de l'AMF mais aussi les initiatives du régulateur pour moderniser le processus d'introduction en Bourse et rationaliser ses recommandations sont également de nature à lever certains freins historiques des entreprises (...)", ajoute le cabinet. Parmi les onze sociétés introduites au premier trimestre, cinq opèrent dans les secteurs des biotechnologies et de l'équipement médical (contre une au premier trimestre 2014), trois dans le secteur des technologies (une un an plus tôt), et trois dans les secteurs distribution et services (deux au premier trimestre 2014). Une tendance qui devrait se confirmer alors qu'Euronext ENX.PA lance le "Label Tech 40" attribué à 40 PME-ETI cotées dans le secteur technologique, notamment destiné à offrir une visibilité accrue auprès des investisseurs Dans un entretien à Reuters, Anthony Attia, PDG d'Euronext Paris, avait récemment déclaré que l'opérateur boursier souhaitait miser sur le potentiel des valeurs technologiques et ambitionnait de devenir leader sur ce secteur en Europe. ID:nL6N0WM2LW (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant