Les taxis lèvent le blocus à Toulouse

le
0
Les taxis lèvent le blocus à Toulouse
Les taxis lèvent le blocus à Toulouse

Après deux jours de mobilisation à Toulouse, les taxis ont décidé de lever le blocus ce mardi soir et libéreront la circulation toulousaine mercredi. Les taxis étaient mobilisés contre la concurrence des VTC. 

Entre 200 et 250 taxis, selon la préfecture (contre 400 la veille), ont manifesté ce mardi essentiellement aux abords de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, paralysant la circulation et l'accès à l'aérogare, dès 06 heures jusque vers 18 heures où ils tentaient encore sans succès d'accéder aux pistes. Les taxis avait d'abord annoncé reconduire leur mouvement mercredi puis ont décidé de suspendre leur mouvement de grève. 

Les taxis ont voté la levée du mouvement, dans l'attente d'une réponse du gouvernement à leurs revendications «dans les 48 heures», raconte France 3 Midi-Pyrénées.  Selon Côté Toulouse, la levée du blocus a été décidée après que les taxis ont obtenu l’assurance du préfet d’une réponse rapide de l’État à leurs demandes. Un peu plus tôt, une délégation avait été reçue en préfecture de région.

Les taxis toulousains ne sont pas «du tout satisfaits des mesures» annoncées et demandent notamment la «fin du système VTC», qui favorise, selon lui, «les activités souterraines, occultes». Les chauffeurs réclament également le retour à la TVA à 5,5% et à la défiscalisation de la TIPP. Le plan présenté par Alain Vidalies prévoit, à différentes échéances, le rachat de licences de taxis par l'intermédiaire d'un fonds de garantie, ainsi que la mise en place d'une signalétique «infalsifiable» pour les VTC et l'amélioration de la formation des chauffeurs.

Les VTC entendent discuter du financement du rachat de licences des taxis 

Les VTC (voitures de transport avec chauffeur) ont réagi sans enthousiasme ce mardi au lendemain de l'engagement pris par le gouvernement de racheter les licences des taxis grâce à un fonds abondé par le secteur, et souhaitent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant