Les taxes foncières en hausse de 21% en cinq ans

le
19
Les taxes foncières en hausse de 21% en cinq ans
Les taxes foncières en hausse de 21% en cinq ans

Très chères taxes foncières. Entre 2007 et 2012, elles ont en moyenne grimpé de 21% en moyenne, soit deux fois plus rapidement que l'inflation. Dans le droit fil d'une première étude du Forum pour la gestion des villes, le baromètre de l'Union nationale des propriétaires immobiliers, repris par BFM-TV et Europe 1 ce mardi matin ,pointe les plus fortes hausses dans les 36 000 communes de France.

Et le constat est édifiant. Même si la taxe foncière ne devrait pas atteindre des sommets cette année avec la perspective des municipales, elle a déjà largement augmenté au cours de ces cinq dernières années. Selon l'UNPI, Paris, Argenteuil, Saint-Denis, Nantes et Rouen sont les villes où ces taxes ont le plus augmenté. La hausse est de 9,4% par an dans la capitale. De la même manière, les habitants de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont vu cet impôt grimper de 31% en 5 ans. Mais la palme revient à Amiens où le montant de la taxe foncière n'est pas à moins de 1 322 euros.

Suppression de la taxe professionnelle et crise de l'immobilier

Pour justifier ces augmentations, les élus qui cherchent a développer leur commune avec de nouvelles dépenses (école, installations sportives,...) doivent trouver des financements via cette taxe foncière depuis la suppression de la taxe professionnelle. La hausse est aussi liée à la crise de l'immobilier. Les droits de mutation, c'est-à-dire le pourcentage touché par la commune sur chaque transaction en lien avec son territoire , sensiblement diminué.

Pour l'UNPI, cette situation ne peut pas durer. « On est à 21%, explique Jean Perrin, son président sur RMC. C'est le double de l'inflation ou de l'augmentation des revenus ou des retraites. Ça peut aller jusqu'à 500, 600 euros de plus à payer. Il y a des propriétaires qui vont devoir vendre la maison pour payer les impôts. C'est inadmissible, inconcevable. Il y a eu des transferts de charge de la part de l'Etat, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le mardi 8 oct 2013 à 21:03

    TOM sur Paris + 41% en un an, merci tata Delanoé ! + tout le reste

  • M3366730 le mardi 8 oct 2013 à 21:02

    TOM sur Paris + 41%, merci tata Delanoé ! + tout le reste

  • schebac1 le mardi 8 oct 2013 à 13:56

    également d'accord avec lemeri38, mais là j'ai une réponse à apporter : c'est quelque chose qui rapporte de l'argent à l'état, ou plutôt qui lui évite d'en dépenser, donc la gauche maintient !

  • schebac1 le mardi 8 oct 2013 à 13:55

    suis assez d'accord sur le raisonnement de ayerbe : habitant en alsace (seule région gérée par la droite soit dit en passant), la taxe foncière a augmenté de 22% dans le Haut-Rhin et 21,4% dans le Bas-Rhin, donc ce n'est pas la faute à la gauche (et ça m'énerve de devoir admettre ça ...)

  • lemeri38 le mardi 8 oct 2013 à 13:47

    la droite l'a peut être fait mais la gauche n'est pas revenu dessus a ce que je sache ... eux qui sont si prompt a défaire ce que la droite avait fait ...

  • bignou56 le mardi 8 oct 2013 à 13:00

    c'est clair,il faut être bête pour acheter un bien aujourd'hui ! (taxe fonciere en + et caf en moins)

  • lemeri38 le mardi 8 oct 2013 à 12:56

    gestion socialiste des régions faut pas vous plaindre vous avez voté pour eux ...

  • cristo le mardi 8 oct 2013 à 12:36

    Taux de ma TEOM 15,6% contre 6,30 à Paris (et souvent sur une base sous évaluée). Est ce mon Maire qui se gavé ou les Provinciaux qui sont les gogos de la décentralisation. (2 réponses possibles)!

  • Phillrug le mardi 8 oct 2013 à 12:14

    @sidelcr + 1, exact, et il y a souvent de réelles incompétences dans les collectivités locales. On confie encore trop souvent des postes importants à des "relations" qui n'ont les compétences requises (direction des achats,du personnel, ...) et qui sont redevables au politique.

  • smangin le mardi 8 oct 2013 à 11:48

    21% ? Rien qu'en 2012, ma commune a augmenté de 24%.Interview de l'adjoint au maire : "on a fait plein de dépenses : on a refait le parking de la mairie !"On devrait limiter la hausse des impôts fonciers à l'indice du coût de la construction, ou à l'inflation.