Les taux bas ont dopé la construction de logements neufs en 2016

le
0

Quelque 376.500 logements neufs ont été mis en chantier l’an dernier, soit une progression de 10,4% par rapport à 2015.

La construction de logements neufs a bouclé une belle année 2016 en France. Quelque 376.500 logements neufs ont été mis en chantier l’an dernier, c’est 10,4% de plus qu’en 2015, selon des chiffres publiés ce vendredi par le ministère du Logement. De leur côté, les permis de construire accordés pour des logements neufs ont bondi de 14,2% sur l’année 2016, à 453.200 unités. «Ces très bons résultats viennent couronner une grande année 2016 pour la construction», se félicite la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

» Lire aussi - Les crédits immobiliers ont battu des records en 2016

Le secteur bénéficie de conditions d’emprunt exceptionnelles: les taux de crédit immobilier s’établissaient à 1,34% en moyenne en décembre, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA. Des conditions qui ont permis à un nombre croissant de ménages de boucler leur dossier de financement. L’an dernier, le crédit à l’habitat a ainsi connu un «rebond marqué» avec une production de nouveaux prêts qui a atteint un nouveau record historique.

Autre soutien d’importance: les aides publiques. Le dispositif Pinel et le renforcement du prêt à taux zéro ont boosté le marché immobilier. Dans le neuf, un ménage sur deux a pu acheter grâce au prêt à taux zéro ou au prêt à l’accession sociale, selon une étude du Crédit Foncier.

Provence-Alpes-Côte-d’Azur au top

La construction de logements neufs «retrouve ses volumes de mises en chantier et de logements autorisés de 2012, après avoir chuté en 2013 et 2014 en raison de l’encadrement des loyers» dont la perspective avait ralenti l’investissement, estime Alexandra François-Cuxac, la présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Par zone géographique, les régions où la construction de logements neufs a progressé le plus l’an dernier sont la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (+22,9%), la Nouvelle-Aquitaine (+18,4%), l’Occitanie (+17,2%), la Bretagne (+15,5%) et l’Ile-de-France (+12,7%), loin derrière le micro-marché de la Corse (+77,1%) qui affiche un spectaculaire rebond. En revanche, elle recule dans le Grand Est (-2,9%) et en Normandie (-1,3%).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant