Les tarifs réglementés du gaz vont baisser le 1er mai

le
0

INFO LE FIGARO - Depuis un an, la trajectoire des prix du gaz en France est clairement baissière.

Bonne nouvelle pour le consommateur: les prix du gaz vont baisser à partir du 1er mai. Un repli de 0,8 % en moyenne, qui s'applique à quelque 9 millions de foyers en France se chauffant au gaz. C'est la deuxième baisse des tarifs réglementés de GDF Suez depuis le début de l'année, après un recul de 1 % en mars. Auparavant, les prix s'étaient légèrement ­appréciés en janvier et février, respectivement de 0,3 % et 0,2 %. En avril, ils étaient restés stables.

Depuis un an, la trajectoire des prix du gaz en France est clairement baissière: ce recul, qui frôle les 2 %, permet au gaz de conforter son rang d'énergie la plus compétitive sur le marché. Depuis 12 mois, la majoration la plus importante est intervenue en novembre, elle n'a pas ex­cédé 0,5 %.

Depuis le début de l'année 2013, les prix du gaz sont ­désormais revus tous les mois - et non plus tous les trimestres comme auparavant - de manière à mieux lisser les variations éventuelles. La loi stipule que les coûts d'approvisionnement de GDF Suez soient intégralement répercutés. Avant 2013, la fixation des prix du gaz donnait souvent lieu à un psychodrame, les pouvoirs publics refusant d'entériner la hausse que GDF Suez était en droit d'obtenir. Le Conseil d'État, qui a eu plusieurs fois à se prononcer dans ce dossier, a toujours donné raison à l'opérateur. La situation est aujourd'hui largement apaisée.

Dans le cadre de la formule de calcul actuelle, les prix du gaz sont indexés pour moitié sur les cours du pétrole, qui eux-mêmes cultivent la stabilité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant