Les tarifs des médecins spécialistes augmentés de 3.000 à 16.000 euros par an

le , mis à jour à 10:30
62

Grâce à la nouvelle convention médicale adoptée dans la douleur durant l'été, les médecins libéraux spécialistes toucheront entre 3.000 et 16.000 euros de plus par an, a affirmé lundi 21 novembre l'Assurance maladie dans le Quotidien du médecin.

(Photo d'illustration) Des augmentations pour tous les médecins sont prévues, a affirmé le directeur de l'Assurance maladie. ( AFP / FRED TANNEAU )
(Photo d'illustration) Des augmentations pour tous les médecins sont prévues, a affirmé le directeur de l'Assurance maladie. ( AFP / FRED TANNEAU )

La convention, qui régit les conditions d'exercice des médecins libéraux et fixe leurs honoraires, a été adoptée cet été au terme d'âpres négociations entre leurs syndicats et l'Assurance maladie. Elle prévoit diverses revalorisations, échelonnées progressivement jusqu'à la mi-2018. Comme déjà annoncé, les généralistes, qui verront notamment leur consultation de base passer de 23 à 25 euros en mai 2017, toucheront à terme 16.000 euros de plus par an.

Mais les spécialistes auront aussi leur part du gâteau, fait valoir le directeur général de l'Assurance maladie Nicolas Revel dans le Quotidien du médecin, répondant aux critiques des syndicats CSMF et SML, qui avaient refusé de parapher un texte "discriminant".

Si la médecine générale "a été une priorité", "il n'y a pas eu d'impasse sur les spécialités", insiste-t-il.

DES REVALORISATIONS PLUS IMPORTANTES POUR LES MÉDECINS SECTEUR 1

Nouvelles consultations complexes à 46 et 60 euros, hausse du tarif pour les avis ponctuels de spécialistes sur demande du médecin traitant (de 46 à 48 euros en octobre 2017, puis 50 euros en juin 2018)... Au total, les recettes supplémentaires (avant charges) s'établiront entre 3.000 et 16.000 euros en moyenne pour une quinzaine de spécialités, d'après l'Assurance maladie. Des chiffres qui varient en fonction de la discipline et du secteur, les revalorisations étant plus importantes pour les médecins ne pratiquant pas de dépassements d'honoraires (secteur 1) ou s'engageant à les limiter via un contrat d'accès aux soins (CAS).

Ainsi, un pédiatre en secteur 1 ou signataire du CAS touchera 16.000 euros de plus, contre 7.300 euros pour un pédiatre ayant recours aux dépassements (secteur 2), et un chirurgien (secteur 1 et CAS) gagnera 15.100 euros, contre 6.900 euros pour ses confrères de secteur 2.

Pour les ophtalmologues, ces sommes atteindront respectivement 7.500 et 2.900 euros. Elles seront de 9.100 euros et 4.500 euros pour les gynécologues, ou encore de 5.200 et 4.000 euros pour les cardiologues...

Les revenus des médecins libéraux (généralistes et spécialistes), de 88.500 euros par an en moyenne en 2015, ont augmenté de 0,56% par rapport à 2014, selon des données publiées la semaine dernière par leur caisse de retraite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 il y a une semaine

    hollande est un ............. !

  • m1025 il y a une semaine

    Du fric voila apres quoi ils courent, plus t en as plus t en veut.ils se font payer en plus par les laboratoires, creusent le trou de la secu et ignore la population. En plus ils refusent le tiers payant, c diviser par deux leurs salaires qu il faut faire

  • bpasseri il y a une semaine

    hollande l'a affirmé "cela n'aura aucune incidence sur les français ni sur le budget de l'état, c'est la sécurité sociale qui paiera"

  • indyta il y a une semaine

    ma derniere visite :c etait 75 euros sur la table et raoust...(post prcedent traumatisant qui donc logiquement soté)

  • indyta il y a une semaine

    jpb222...lol de lol..un lobotomisé pour qui tout va bien,ne se pose pas de questions...ceci ecrit, a 300 K a l annee c est sur que ca ne fait que 1 %..l inflation quoi...

  • indyta il y a une semaine

    prefer crevair

  • M7097610 il y a une semaine

    ça paie bien de distribuer du paracétamol

  • M7097610 il y a une semaine

    cé pas grave, c'est la sécu qui paie ; dixit savamieux

  • rillouto il y a une semaine

    c'est fou ce site,quand on veut dire des verités qui derangent les droiteux,on est censuré,c'est dur d'apporter de reels arguments ici... bref ...vive la censure !!!!

  • gendrefr il y a une semaine

    une profession surpresenté au parlement, il est grand temps d'y remédier.