Les tarifs de Starbucks épinglés par les médias chinois

le
0
La télévision d'Etat accuse la firme de gonfler les prix dans ses établissements chinois où un grand «café latte» à Pékin coûte plus cher qu'à Londres, à Chicago ou encore en Inde.

Un vent mauvais souffle sur les entreprises étrangères implantées en Chine. Lorsqu'elles ne tremblent pas à l'idée de devenir la prochaine cible de la campagne anti-corruption lancée par le président Xi Jinping, ce sont les accusations de pratiques commerciales jugées «discriminatoires» à l'égard des consommateurs chinois qui les hantent. Ainsi, la chaîne américaine de cafés Starbucks vient de se faire épingler par les médias chinois pour ses prix jugés exagérément élevés dans le pays.

La télévision d'Etat CCTV a diffusé, en fin de semaine, un reportage accusant la firme de gonfler les prix dans ses établissements chinois, et expliquant qu'un grand «café latte» à Pékin coûte plus cher qu'à Londres, à Chicago ou encore en Inde. Selon cette enquête, la boisson revient à 27 yuan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant