Les tarifs bancaires un peu moins lourds

le
0
Les tarifs bancaires un peu moins lourds
Les tarifs bancaires un peu moins lourds

Enfin une agréable surprise pour les consommateurs! Cette année, les banques leur coûteront moins cher? C'est, en tout cas, le diagnostic auquel a abouti le comparateur de banques en ligne Panorabanques en passant à la paille de fer les tarifs de 157 établissements financiers. Selon cette étude, que « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » dévoile, les frais bancaires de base (chéquier, carte, découvert etc.), reculent de 1,91% en 2014!

Chaque Français versera en moyenne 187,31 ? à sa banque en 2014. « Les frais d'un consommateur moyen se répartissent en trois blocs à peu près équivalents : ceux liés à la carte bancaire (61,65 ?), aux dépassements de découverts (58,91 ?) et les autres frais tels que, par exemple, les virements, la tenue de compte ou l'assurance des moyens de paiement », explique Guillaume Clavel, fondateur du comparateur Panorabanques. Au total, pour un consommateur moyen, la douloureuse s'adoucit de 4,40 ? en 2014. « Tous les consommateurs ne verront pas leur facture s'alléger dans les mêmes proportions. Plus vous utilisez votre découvert, plus cela s'en ressentira », précise Guillaume Clavel, fondateur du comparateur Panorabanques (voir infographie). Et pour cause.

Les frais de dépassement de découvert plongent. Dans le jargon bancaire, cela s'appelle des « commissions d'intervention ». Ils sont perçus par la banque lorsque l'on tente de payer (chèque, virement, prélèvement) alors que l'autorisation de découvert est dépassée. Une pratique qui coûte 58,91 ? au portefeuille du consommateur moyen en 2014, soit une économie de 5,22 ? par rapport à l'année dernière. Faut-il remercier la philanthropie des banques? Pas exactement? « Ces dépenses ont baissé sous l'effet de la loi bancaire », explique Guillaume Clavel, qui précise son analyse : « Votée l'été dernier, cette loi limite ces frais à 8 ? par opération et les plafonne à 80 ? par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant