Les tarifs bancaires sont restés globalement stables en 2014

le
0
( PhotographyByMK/shutterstock.com)
( PhotographyByMK/shutterstock.com)

(AFP) - Les tarifs pratiqués par les banques françaises sont restés globalement stables en 2014, mais certains prix ont néanmoins connu des variations plus marquées début 2015, selon le rapport annuel de l'Observatoire des tarifs bancaires publié jeudi.

Ce rapport analyse les tarifs des principaux services de 121 établissements, représentant une part de marché de 98,2% en France.

"Les tarifs (...) sont extrêmement stables par rapport à l'année précédente. Les variations à la hausse ou à la baisse sont toutes inférieures à 1% voire à 0,5%. Jamais une telle stabilité n'avait été constatée d'une année sur l'autre", selon l'édition 2015 de l'Observatoire.

Par exemple, les prix des cartes de paiement n'ont pratiquement pas évolué entre fin 2013 et fin 2014 (entre -0,1% et +0,1%). En revanche, début 2015, les cartes de paiement à autorisation automatique ont vu leur cotisation annuelle moyenne augmenter de 1,8% sur un an, à 30,38 euros.

A l'inverse, l'abonnement permettant de gérer ses comptes sur internet, après avoir grimpé de 0,7% en moyenne en 2014, affichait un repli de 46,2% début 2015 après la décision de 13 établissements de le rendre gratuit.

La facturation de la tenue de compte a, en outre, gagné du terrain, avec 30 établissements la proposant gratuitement début 2015 (contre 38 début 2014).

Le nombre de retraits d'argent gratuits dans un distributeur d'un autre réseau que celui de sa banque a baissé: en moyenne, il y avait 3,71 retraits gratuits par mois fin 2014, niveau stable sur un an, mais ce seuil a baissé à 3,51 début 2015.

Le ministre des Finances, Michel Sapin, avait annoncé en mai le lancement d'ici fin 2015 d'un comparateur public, gratuit et en ligne, des tarifs bancaires, à l'instar de ce qui existe déjà pour les prix de l'essence.

La transparence et la fiabilité du système doivent être encadrées par une charte associant les représentants des banques et des consommateurs, sur fond de volonté de rendre le changement de banque plus simple pour les consommateurs.

Placé sous l'égide du Comité consultatif du secteur financier et créé en 2011 pour suivre l'évolution des tarifs bancaires, l'Observatoire est composé de représentants des établissements de crédit et des consommateurs ainsi que d'experts.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant