Les tamagotchis font leur retour dans les smartphones

le
1
Gratuits sur iPhone ou sous Android, avec une version payante mais sans publicité à 1,79 euro, les tamagotchis façon 2013 reprennent les codes de leurs ancêtres.

Va-t-on assister à la renaissance des tamagotchis, dans leur version XXIe siècle? Ces jouets électroniques avaient vu le jour en 1996 et se sont vendus à plus de 78 millions d'exemplaires depuis. Leur nom, issu de la contraction de tamago (œuf en japonais) et watch (regarder en anglais) en résume le principe. Le joueur devait nourrir, choyer, câliner, abreuver son tamagotchi, gros comme un porte-clés, sous peine de le voir mourir dans d'affreux «Bip!» marquant son agonie. Passions des fillettes et cauchemar des parents, les tamagotchis font leur grand retour... sur smartphone.

Certes, il existe d'autres applications impliquant des «animaux virtuels», d'autres jeux, mais aucun n'a la précieuse licence Bandaï, le fabricant de jeux chez qui les tamagotchis (les vrais) ont vu le jour. Sync ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le samedi 16 fév 2013 à 17:29

    C'est vrai que comme idéal pour les jeunes, et comme moyen de les confronter à la réalité, on ne peut trouver mieux. A désespérer de l'humanité. Il y a 50 ans les tamagotchis s'appelaient Martin Luther King, Mère Théresa, l'Abbé pierre, Charles de Gaulle, Raoul Follereau, Youri Gagarine, John Glenn... etc, etc. On a les modèles qu'on peut.