Les talibans prêts à négocier avec Washington

le
0
Le président afghan Hamid Karzaï a approuvé mercredi le principe de négociations bilatérales entre les rebelles talibans et les États-Unis pour permettre de créer un bureau de représentation taliban au Qatar.

Les talibans afghans se sont enfin choisi «une adresse» à l'étranger, confirmant ainsi pour la première fois leur volonté de s'asseoir à la table des négociations. Et ce n'est pas dans les Zones tribales pakistanaises que les insurgés se disent prêts à apposer leur plaque, mais au Qatar, l'un des plus riches États du Golfe. «À l'heure actuelle, ayant une forte présence en Afghanistan, nous voulons néanmoins ouvrir un bureau politique en vue de négociations. Nous avons entamé à cet effet des pourparlers préliminaires et nous avons conclu un accord préliminaire avec toutes les parties concernées, y compris le gouvernement du Qatar, afin de disposer d'un bureau politique pour des négociations avec la communauté internationale»,
affirmait au début de la semaine un communiqué alambiqué des talibans où chaque mot est bien pesé.

On y déchiffre la menace à peine voilée de ne pas renoncer à la violence en Afghanistan et de ne pas lâcher la proie pour l'ombre. Fa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant