«Les talibans ont perdu le soutien des Afghans»

le
0
INTERVIEW - Le chef d'état-major de l'Isaf, le général Olivier de Bavinchove, dresse le bilan de la présence française en Afghanistan.

Le général Olivier de Bavinchove est le chef d'état-major de l'Isaf, le bras armé de l'Otan en Afghanistan. Il commande également l'Eurocorps et les forces françaises en Afghanistan. À ce titre, il supervise le retrait français.

LE FIGARO. - Quel bilan tirez-vous des onze ans de présence de l'Otan en Afghanistan?

Général de BAVINCHOVE. - Nous avons apporté à ce pays un changement radical. C'était un monde hostile, replié sur lui-même, parfois moyenâgeux, auquel nous avons donné une ouverture, de nouveaux modes de fonctionnement, un système éducatif en construction et une bien plus grande sécurité.

Des soldats américains vont remplacer les soldats français en Kapissa: la France part-elle avant d'avoir achevé le travail?

Entre 200 à 250 Américains seulement vont succéder aux Français, c'est donc que la situation s'est nettement améliorée en Kapissa. En outre, ils ne seront pas chargés de mener les opérations mais d'aider les Afghans à accomplir leurs m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant