Les talibans misent sur les assassinats de personnalités 

le
0
Leur nouvelle tactique a coûté la vie à l'ex-président Rabbani, un «faiseur de paix».

C'est un vrai jeu de massacre et c'est apparemment la nouvelle tactique des talibans : faire le vide autour de Hamid Karzaï à coups d'assassinats «ciblés», afin de saboter le processus de réconciliation nationale qui tient particulièrement à c½ur au président afghan et aux Occidentaux. Un Afghanistan «unifié et pacifié» permettrait aux pays de la coalition engagés sur le théâtre afghan d'achever le retrait de leurs troupes en 2014, comme prévu, la conscience tranquille. À l'évidence, les talibans ont une autre idée de la manière dont ils entendent terminer la guerre.

Cette politique de la «terre brûlée», que les insurgés semblent désormais maîtriser à la perfection, a atteint son paroxysme avec l'assassinat, mardi soir, de l'ex-président afghan Burhanuddin Rabbani. Il était à la tête du Haut Conseil pour la paix (HPC). Il a été tué dans sa résidence, située dans l'un des quartiers les plus sécurisés de Kaboul, par un kamikaze qui avait dis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant