Les talibans accusés d'avoir tué une écrivaine indienne

le
0
Sushmita Banerjee était l'auteur d'un livre relatant les atrocités commises par les talibans dans les années 1990.

L'écrivaine Sushmita Banerjee, rendue célèbre par son œuvre relatant sa persécution par les talibans dans les années 1990, a été retrouvée morte devant une école coranique afghane, jeudi matin.

Menacée de mort par le régime taliban, l'auteur de 49 ans avait réussi à leur échapper en regagnant son Inde natale en 1996. Alors que le groupe insurgé nie toute implication, sa fin tragique laisse croire qu'ils ont peut-être tenu promesse.

Mercredi soir, des hommes masqués auraient pénétré dans la résidence de Banerjee et de son mari, Janbaz Khan, un homme d'affaires afghan, dans le village de Sarai Qala aux abords de la capitale provinciale de Paktika, dans l'est du pays. Selon Dawlat Khan Zadran, le chef de la police de Paktika, le couple aurait été ligoté. Puis les malfaiteurs auraient emporté Banerjee et l'auraient tuée par balle.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant