Les taliban refusent les négociations de paix en Afghanistan

le
0
    KABOUL, 5 mars (Reuters) - Les taliban ont annoncé samedi 
qu'ils refusaient de participer aux négociations de paix sous 
l'égide du groupe de coordination quadrilatéral réunissant des 
représentants afghans, pakistanais, chinois et américains. 
    A l'issue d'une réunion de ce groupe en février à Kaboul, 
des responsables avaient déclaré s'attendre à l'ouverture de 
discussions directes entre le gouvernement afghan et les taliban 
au début du mois de mars. 
    Les insurgés ont démenti leur participation aux pourparlers 
qui doivent se tenir à Islamabad au Pakistan. 
    "Nous démentons toutes les rumeurs et nous affirmons sans 
ambiguïté que le chef de l'Emirat islamique (nom que les taliban 
donnent à ce qu'ils considèrent comme leur Etat) n'a autorisé 
personne à participer à cette réunion", indique un communiqué. 
    "(L'Emirat islamique) réaffirme que de telles négociations 
trompeuses ne donneront aucun résultat tant qu'il ne sera pas 
mis fin à l'occupation de l'Afghanistan, que n'auront pas été 
supprimées les listes noires et que des prisonniers innocents 
n'auront pas été libérés", poursuit le texte. 
    Les négociations directes entre Kaboul et les taliban sont 
suspendues depuis l'annonce l'an dernier de la mort du fondateur 
du mouvement, le mollah Omar, tué deux ans auparavant. 
    Le nouveau chef de file du mouvement, le mollah Akhtar 
Mansour, a présenté des conditions à une participation au 
dialogue mais il se heurte à des divisions et des rivalités 
entre factions. 
     
 
 (Josh Smith et Mushtaq Yusufzai; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant