Les taliban proclament la "défaite" des forces étrangères

le
3

KABOUL, 29 décembre (Reuters) - Les taliban afghans ont proclamé lundi la "défaite" des Etats-Unis et de leurs alliés, au lendemain de la fin officielle de la mission de combat des troupes étrangères. Treize ans après son déploiement, la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l'Otan s'est muée dimanche en mission de formation des troupes locales. "L'Isaf a plié ses drapeaux dans un climat d'échec et de déception, sans aucun résultat concret ni tangible", affirme Zabihullah Mujahid, porte-parole de la milice islamiste, dans un communiqué transmis à Reuters par courrier électronique. Treize mille hommes, essentiellement issus du contingent américain, resteront pour deux ans en Afghanistan dans le cadre de la mission de formation baptisée "Resolute Support". Washington et ses alliés assurent que les troupes afghanes sont désormais à même d'assurer la sécurité de leur territoire, mais les taliban ont multiplié les actes de guérilla tout au long de l'année, qui s'est soldée par la mort de 3.200 civils et de 4.600 membres des forces gouvernementales. "Les forces démoralisées mises sur pied par les Etats-Unis seront constamment mises en déroute, exactement comme leurs maîtres", promet le porte-parole des taliban. (Kay Johnson, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 29 déc 2014 à 15:10

    Les USA au Vietnam ont employé toutes les sortes d'armes, et ils ont quand même perdu. Une armée qui n'accepte pas les morts ne peut rien contre ceux qui n'ont pas peur de la mort. C'est pour cette raison que l'EI ne peut que gagner.

  • bigot8 le lundi 29 déc 2014 à 14:48

    Trop facile car se battre contre des lâches y a que la bombe H qui peut les calmer ces petezouilles

  • LeRaleur le lundi 29 déc 2014 à 14:37

    Très juste, les Russes et maintenant l'OTAN s'en retournent la queue entre les jambes. Et TOUt ça pour rien.