Les taliban attaquent Kunduz dans le nord de l'Afghanistan

le
0

KABOUL, 27 avril (Reuters) - De violents combats entre forces afghanes et taliban ont fait plus de 30 morts lundi dans le nord de l'Afghanistan et les insurgés menacent la grande ville de Kunduz, rapportent les autorités locales. La gravité de la situation a convaincu le président Ashraf Ghani de retarder son départ pour une visite d'Etat en Inde. Plusieurs centaines d'insurgés ont attaqué des postes de contrôle de l'armée et de la police dans la province de Kunduz et ont réussi à pénétrer dans la partie sud de la capitale provinciale du même nom, dans le quartier de Gul Tepa, a déclaré Abdul Waseh Basel, porte-parole du gouverneur de la province. "La menace est très élevée mais grâce à de nouveaux renforts, nos forces de sécurité ont repris confiance et si Dieu le veut, nous remporterons cette bataille", a-t-il dit. Selon Abdul Waseh Basel, huit membres des forces de sécurité et au moins 24 taliban ont péri dans les affrontements. Les forces gouvernementales s'appuient sur l'artillerie pour défendre la ville. "On entend le bruit des armes lourdes tirées par les forces afghanes", a dit le porte-parole de la police locale, Sayed Sarwar Hussaini. Ashraf Ghani, qui devait s'envoler pour New Delhi, a retardé son départ et a fait le point sur la situation avec le général de l'Otan John Campbell. (Mirwais Harooni, Kay Johnson; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant