Les taliban afghans reprennent le combat dans l'Helmand

le
0
    LASHKAR GAH, Afghanistan, 8 mai (Reuters) - Des insurgés 
taliban ont attaqué des points de contrôle de la police dans les 
environs de Lashkar Gah, la plus grande ville de la province de 
l'Helmand, dans le sud afghan, mettant fin au statu quo observé 
ces dernières semaines. 
    Cette province est l'une des principales cibles des taliban 
qui ont contraint les forces de sécurité afghanes à se retirer 
de plusieurs zones pour se replier autour de Lashkar Gah et de 
la principale voie de circulation qui traverse la province. 
    L'attaque de la zone de Babaji aux premières heures du jour 
a précédé une fusillade de trois heures au cours de laquelle les 
taliban ont, selon leurs dires, capturé trois postes de 
contrôle, détruit un véhicule blindé léger et se sont emparés 
d'un grande quantité d'équipements. 
    Le bilan de l'attaque reste flou, le chef de la police de 
l'Helmand faisant état de 14 morts et 22 blessés du côté des 
insurgés et de quatre morts et sept blessés du côté des forces 
de l'ordre. 
    Côté taliban, on annonce la mort de 15 policiers, dont un 
officier, et d'un seul décès dans les rangs des insurgés. 
    Après des mois de violents combats dans la province, les 
affrontements se sont raréfiés ces dernière semaines alors que 
la saison de la récolte du pavot, principale ressource des 
taliban, battait son plein. 
    Cette accalmie dans les combats n'a toutefois pas concerné 
d'autres régions du pays, dans la province septentrionale de 
Kunduz notamment, dans celle d'Uruzgan, voisine de l'Helmand, et 
dans celle de Ghazni, dans le centre. 
 
 (Mohammad Stanekzai,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant