Les taliban afghans disent avoir réglé les tensions à leur tête

le
0

PESHAWAR, Pakistan, 16 septembre (Reuters) - Les taliban afghans assurent avoir surmonté les dissensions au sein du mouvement apparues après la mort de leur dirigeant, le mollah Omar, la famille de ce dernier ayant prêté allégeance à son successeur désigné, mollah Mansour. Reuters n'a pas pu vérifier cette information directement auprès de la famille de mollah Omar, dont les taliban ont confirmé la mort en juillet, mais un proche de son fils a confirmé mercredi qu'un accord avait été conclu lors d'une réunion secrète pendant laquelle mollah Mansour a accepté huit demandes de la famille. Ces demandes incluaient une réorganisation du conseil de guidance des taliban et la prise de décision sur la base du consensus. "Elles ont toutes été acceptées", a-t-il dit sous le sceau de l'anonymat. Le porte-parole officiel des taliban, parlant au nom du mollah Mansour, a assuré que ce nouveau mode de fonctionnement serait désormais en vigueur. "Le mollah Mansour et ses associés ont promis que seule la Choura (Ndlr: conseil central) aurait le pouvoir de prendre des décisions, et non des individus", a-t-il déclaré. L'officialisation de la mort de mollah Omar, deux ans après la date réelle de son décès, a mis en péril le fragile processus de paix avec Kaboul et fait planer la menace d'une scission des taliban. Ces derniers ont justifié le secret maintenu autour de la disparition de leur dirigeant historique par la nécessité de préserver l'unité du mouvement à l'approche du retrait des dernières troupes combattantes de l'Otan, qui était programmé fin 2014. (Jibran Ahmad; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant