Les taliban afghans devant le chef-lieu de la province d'Uruzgan

le
0
    LASHKAR GAH, Afghanistan, 7 septembre (Reuters) - Les 
taliban ont pris position aux portes de Tarin Kot, chef-lieu de 
la province d'Uruzgan, dans le centre de l'Afghanistan, dont ils 
risquent de s'en emparer faute de renforts et d'un appui aérien, 
ont averti mercredi les autorités locales. 
    Les forces gouvernementales les ont stoppés à deux 
kilomètres de la prison, qu'ils cherchent à atteindre pour en 
libérer les détenus, comme ils l'ont fait l'an dernier à Kunduz, 
ville du Nord dont il se sont brièvement emparés.  
    "Sans appui aérien important ni renforts, Tarin Kot va 
tomber", a déclaré Abdul Karim, chef de l'administration locale. 
    Dans un communiqué diffusé sur internet, les taliban 
affirment de leur côté avoir pris 15 postes militaires dont une 
"base stratégique" autour de la ville.  
    "Tous les environs de la capitale (provinciale) sont 
assiégés et attaqués par les moudjahidine", disent-ils.  
    L'armée afghane, qui assure l'essentiel des opérations 
militaires depuis le retrait des unités combattantes du 
contingent étranger, fin 2014, doivent par ailleurs faire face à 
des offensives dans les provinces d'Helmand, de Kunduz et de 
Nangarahr, qui se trouvent respectivement dans le Sud, le Nord 
et l'Est.     
 
 (Mohamed Stanekzai, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant