Les tablettes incitent à la dépense

le
0
La montant de leurs achats sur les sites de e-commerce est 21% plus élevé que chez la moyenne des internautes. Ces clients sont plus jeunes et habitent plus souvent en ville.

Les sites d'e-commerce ont tout intérêt à choyer les utilisateurs de tablettes. Selon une étude d'Adobe, ces acheteurs dépensent en moyenne 21% plus que le reste des internautes lors de chaque achat. En 2011, leur panier moyen lors de chaque achat était de 123 dollars, contre 102 dollars pour les utilisateurs de PC et 80 dollars pour les acheteurs sur smartphones. De plus, le taux de conversion, c'est-à-dire la part des visites qui se termine par un achat, très bas lors d'une visite depuis un téléphone, s'approche des habitudes du secteur (2,3%, contre 0,6% sur smartphone).

Pourquoi une telle appétence des utilisateurs de tablettes pour l'achat en ligne? Selon Adobe, qui a observé 16 milliards de visites sur plus de 150 cybermarchands américains de renom en 2011, ces clients, plus urbains et plus jeunes, ont des revenus supérieurs aux autres acheteurs en ligne. De plus, ils naviguent davantage depuis leur domicile et le weekend, dans des conditions qui seraient plus propices aux achats. D'après une autre étude de 2011 de l'Online Publishers Association, lorsque des Américains ont une tablette chez eux, ils sont plus de la moitié à préférer l'utiliser (52%) lors de leurs achats, contre 40% pour l'ordinateur, une tendance aussi observée pour la navigation sur Internet, les jeux et la lecture d'informations.

Si la part des tablettes dans l'e-commerce doit être relativisée, puisque ce nouveau mode d'accès ne représente encore que 4% des visites de sites d'e-commerce, Adobe recommande déjà aux éditeurs d'adapter leurs sites pour ce nouvel écran. Ce discours rejoint l'analyse de Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, qui s'était réjoui de l'arrivée de l'iPad en 2010. Depuis, l'e-commerçant a poussé la stratégie encore plus loin, en développant le Kindle Fire. Vendue moins chère que celle d'Apple (200 dollars), cette tablette est livrée avec un abonnement à un service premium d'Amazon, qui incite à télécharger du contenu et à réaliser des achats dans le magasin en ligne.

LIRE AUSSI:

» La sortie de l'iPad 3 serait prévue en mars

» Les tablettes ont transformé les PC en ultrabook

» L'«ordinateur à 100 dollars» se réinvente en tablette

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant