Les Syriens votent, la violence se poursuit

le
0
Au lendemain d'une journée de violences ayant fait 94 morts, le régime de Bachar el-Assad organisait un référendum sur une nouvelle Constitution. Les journalistes blessés à Homs pourraient être évacués lundi, une ouverture ayant été réalisée dimanche.
o Jour de référendum, appel au boycott

Le régime syrien contesté organisait ce dimanche un référendum sur une nouvelle Constitution tout en accentuant sa répression sanglante dans de nombreuses villes assiégées et bombardées pour étouffer une révolte qui ne faiblit pas depuis 11 mois. L'opposition et les militants pro-démocratie, qui exigent le départ du président Bachar el-Assad, ont appelé à boycotter le référendum raillé par l'Occident qui se tient au lendemain d'une journée de violences ayant fait 94 morts, dont 68 civils, selon l'Obervatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée à Londres. En début d'après-midi, Bachar el-Assad et son épouse Asma ont voté dans les locaux de la télévision d'État.

Une femme vote à Damas ce dimanche.
Une femme vote à Damas ce dimanche. Crédits photo : LOUAI BESHARA/AFP

Plus de 14 millions de Syriens étaient appelés à se prononcer sur le texte dont la mesure la plus spectaculaire est le remplacement de l'article 8 de la Consti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant