Les Syriens cherchent la protection des rebelles

le
0
REPORTAGE - Les réfugiés affluent vers la région de Djebel al-Zawiya, la seule du pays qui soit contrôlée par les déserteurs de l'armée de Bachar el-Assad.

Envoyée spéciale à Djebel al-Zawiya

En neuf mois, les affrontements en Syrie auraient fait plus de 5000 morts, selon l'ONU. À Djebel al-Zawiya, seule zone sous contrôle de l'Armée syrienne libre (ASL), de nombreux Syriens viennent se retrouver et rêver à un peu de paix. Dans cette région, plus de 5000 soldats de l'ASL veillent à leur protection, même si aux portes de ce territoire les combats restent quotidiens.

Fatma a quitté son village, proche de Homs, avec ses six petits-enfants après la destruction de sa maison par l'armée du régime. «Mon fils avait rejoint les rangs de l'Armée syrienne libre. Pour se venger, ils ont brûlé notre habitation et ils les ont tués, lui et sa femme. Alors je me suis enfuie avec leurs enfants, j'ai réussi à venir jusqu'ici. Je ne savais plus quoi faire.»

La vieille femme a trouvé refuge dans une maison abandonnée. Les anciens habitants sont partis en avril pour rejoindre la Turquie et les camps de réfugiés de la région de Hata

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant