Les syndicats médicaux débordés par la grogne

le
0
La signature de l'accord sur les dépassements d'honoraires par les trois plus gros syndicats de praticiens (CSMF, SML et MG France) n'a pas empêché la mobilisation, hétéroclite, née sur Internet.

De là à dire, comme c'est le cas pour les syndicats de salariés, qu'ils ne sont pas représentatifs... À en croire les statistiques, les syndicats de médecins sont pourtant parmi les mouvements les mieux implantés dans leur profession. Un praticien sur quatre est syndiqué, selonLeQuotidien du médecin. C'est plus que les fonctionnaires (15 %), que les salariés du privé (5 %) et que la moyenne des Français (8 %). Mais moins que les agriculteurs, dont les deux tiers sont encartés dans une organisation catégorielle.

«À observer les taux de participation aux élections professionnelles, leur représentativité est à la baisse», fait toutefois remarquer Patrick Hassenteufel, sociologue à l'université de Versailles. Au milieu des années 1990, six médecins sur di...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant