Les syndicats de PSA et d'Opel se réuniront en avril

le
0
LES SYNDICATS DE PSA ET D'OPEL SE RÉUNIRONT EN AVRIL
LES SYNDICATS DE PSA ET D'OPEL SE RÉUNIRONT EN AVRIL

PARIS (Reuters) - Les représentants syndicaux de PSA Peugeot Citroën et d'Opel/Vauxhall, les deux marques européennes de General Motors, se réuniront en avril pour évoquer les implications sociales de l'alliance entre les deux constructeurs automobiles, a annoncé vendredi Force ouvrière.

Un comité central d'entreprise (CCE) sur l'alliance est programmé pour le 5 avril, a indiqué de son côté la CFDT. Il suivra une réunion du comité de groupe européen de PSA fixée au 23 mars.

"Les représentants syndicaux français, allemands et anglais de PSA/OPEL/VAUXHALL ont échangé jeudi 15 mars lors d'une audioconférence coordonnée par la FEM (Fédération européenne de la Métallurgie). Ils ont décidé la mise en place d'une coopération européenne et d'une rencontre à Bruxelles des comités de liaison des deux groupes, sous l'égide de la FEM, courant avril", indique FO dans un communiqué.

PSA et General Motors ont annoncé en février une alliance stratégique passant par la mutualisation de leurs achats et la préparation d'une plate-forme commune à l'horizon 2016.

Tous deux assurent que l'alliance n'a pas d'impact sur la question des surcapacités européennes des deux groupes, que ceux-ci devront traiter séparément. Mais les syndicats s'interrogent sur les retombées industrielles et sociales du projet car PSA et Opel ont des gammes de voitures très similaires.

A eux deux, ils produisent des voitures et des véhicules utilitaires légers dans 20 usines en Europe, dont 16 en Europe occidentale : en France, en Espagne, au Portugal et en Italie côté PSA, et en Grande-Bretagne, en Espagne et en Allemagne côté Opel.

GM et le syndicat allemand de la métallurgie IG Metall ont un accord excluant toute suppression d'emploi sur le sol allemand jusqu'en 2014.

Le comité de groupe européen de PSA était programmé initialement pour ce vendredi, mais le rendez-vous entre les syndicats et la direction a été reporté en raison de l'absence du président du directoire Philippe Varin.

Des représentants de la direction de PSA sont actuellement en "road show" pour présenter aux investisseurs l'augmentation de capital d'un milliard d'euros destinée à financer les investissements programmés dans le cadre de l'alliance, au terme de laquelle GM deviendra le deuxième actionnaire de PSA avec 7% du capital derrière la famille Peugeot. L'augmentation de capital, ouverte le 8 mars, court jusqu'à mercredi prochain.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant