Les syndicats de policiers exhortent Valls à la fermeté

le
0
Depuis quelques mois, nombre de policiers estiment que leur ministre ne les défend pas suffisamment face «aux délires de la garde des Sceaux», selon l'expression de Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie-officiers.

L'éternelle querelle police-justice va-t-elle renaître au détour des réformes pénales à venir? Au ministère de l'Intérieur, en tout cas, l'inquiétude monte sur les projets en cours à la chancellerie.

«Place Vendôme, c'est le Syndicat de la magistrature (SM) qui mène le bal, celui du "mur des cons", alors que les policiers ont toujours eu de bonnes relations avec l'organisation majoritaire, l'Union syndicale des magistrats (USM), qui attend, comme nous, que nos deux ministres tiennent leur promesse de réunir une vraie concertation police-justice-gendarmerie, avant toute réforme», proteste un représentant du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI-SNOP), pourtant réputé proche de la gauche.

L'hôte de Beauv...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant