Les syndicats de la SNCM demandent à voir Arnaud Montebourg

le
9
LES SYNDICATS DE LA SNCM DEMANDENT À VOIR MONTEBOURG
LES SYNDICATS DE LA SNCM DEMANDENT À VOIR MONTEBOURG

MARSEILLE (Reuters) - Les syndicats de la SNCM, inquiets de l'avenir de la compagnie maritime en grande difficulté, ont demandé à être reçus par le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, lors de sa visite, lundi, dans les Bouches-du-Rhône.

Une première demande similaire avait été formulée le 8 mai mais est restée sans réponse.

La reprise en main mercredi de la Société nationale Corse-Méditerranée par son actionnaire privé Transdev, qui détient 66% de son capital, a provoqué la colère des syndicats, qui dénoncent l'attitude de l'Etat actionnaire.

La SNCM doit rembourser 440 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales par l'Union européenne et sa nouvelle direction souhaite l'abandon du plan industriel qui prévoyait notamment le renouvellement de la flotte par l'achat de quatre navires.

La menace d'une grève qui paralyserait le trafic avec la Corse, à l'orée de la saison estivale, a été brandie pour le 24 juin, jour de la tenue d'une assemblée générale qui doit porter l'actuel secrétaire général de Transdev, Jérôme Nanty, à la présidence du conseil de surveillance de la compagnie.

Pour la CGT, majoritaire à la SNCM, la rencontre avec le ministre doit intervenir "avant que l'exercice du droit de grève ne devienne une impérieuse nécessité pour se faire entendre d'un gouvernement, qui se veut pourtant exemplaire et républicain".

Arnaud Montebourg doit se rendre lundi dans les Bouches-du-Rhône, notamment sur les sites d'Airbus Helicopters à Marignane et Ascometal à Fos-sur-Mer.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le vendredi 30 mai 2014 à 14:52

    Admirez leur logique: la grève devient une "impérieuse nécessité" pour remettre à flot la compagnie. Il reste des efforts à faire en France, en matière de cours d'économie. Et bonne chance aux inconscients qui veulent encore voyager SNCM.

  • M7361806 le vendredi 30 mai 2014 à 14:06

    tu paye directement la CGT avec tes impots autant les nationaliser

  • olive2a le vendredi 30 mai 2014 à 13:22

    @ Mipolod, si la sncm bloque les ports insulaires, les derniers bateaux a passer seront les ferrys noir et jaune italiens....

  • mugri le vendredi 30 mai 2014 à 13:10

    Pour faciliter le travail des agences de voyages, il seraitsympa de leur communiquer le planning des jours de grève surl'année ( ou plutôt le planning des jours de travail, çà iraitplus vite ).

  • mipolod le vendredi 30 mai 2014 à 12:58

    .....et on dit merci qui ?? Mille merci à la cgt !!!

  • mipolod le vendredi 30 mai 2014 à 12:57

    Super, le italiens vont bosser comme des fous !!

  • jbellet le vendredi 30 mai 2014 à 12:12

    on ne veut plus âye pour les bran.leurs et privilégiés de la cgt

  • M7361806 le vendredi 30 mai 2014 à 11:52

    Des nantis , gracement payés qui se moquent des clients sollicitent vos impots ! Ne voyagez pas avec la CGT alors que le peuple crève du manque de réformes dans le droit du travail !

  • olive2a le vendredi 30 mai 2014 à 11:43

    Blocage des ports insulaires cet été ??? assurez vous d'avoir des séjours remboursables...je dis ça, je dis rien...