Les sympathisants UMP pour un retour politique de Sarkozy

le
1
LES MILITANTS UMP MAJORITAIREMENT FAVORABLES À UN RETOUR POLITIQUE DE NICOLAS SARKOZY
LES MILITANTS UMP MAJORITAIREMENT FAVORABLES À UN RETOUR POLITIQUE DE NICOLAS SARKOZY

PARIS (Reuters) - Une majorité de sympathisants UMP interrogés par l'Ifop se prononcent pour un retour en politique de l'ancien président Nicolas Sarkozy, battu par le socialiste François Hollande en mai.

Dans un sondage à paraître dans "Le Journal du dimanche", 53% des sympathisants UMP souhaitent que Nicolas Sarkozy "revienne dans la vie politique et soit candidat de la droite lors de l'élection présidentielle de 2017".

Ils sont 40% à souhaiter qu'il "revienne dans la vie politique, mais uniquement en s'exprimant sur différents sujets".

Seuls 7% ne souhaitent pas le voir revenir en politique.

L'UMP doit se choisir un nouveau président lors d'un congrès prévu en novembre.

A la question de savoir qui ils souhaitent comme "dirigeant de l'UMP pour les prochaines années", 48% des sympathisants UMP sondés ont répondu François Fillon.

L'ancien Premier ministre devance l'actuel secrétaire général Jean-François Copé (24%), loin devant les anciens ministres Nathalie Kosciusko-Morizet (7%), Xavier Bertrand (5%), Bruno Le Maire (2%) et Christian Estrosi (1%), tous candidats déclarés ou putatifs.

Interrogés sur les liens entre UMP et Front national, 52% des sympathisants sondés se disent favorables à des accords électoraux entre les deux formations aux élections locales (municipales, cantonales, régionales). Ils sont 48% à être d'un avis contraire.

Le sondage a été réalisé par internet du 9 au 13 août sur un échantillon de 2000 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus.

Les représentants UMP représentent 20% de l'échantillon, soit 400 personnes.

Elizabeth Pineau, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jicem le dimanche 19 aout 2012 à 11:47

    Les homos politicus ne veulent pas voir que notre "cher vieux pays" comme disait le grand Charles est coupé en deux; la France "de souche" et le reste. Beau merdier pour l'avenir!