Les suspects de l'attentat déjoué projetaient d'agir le 1er décembre

le
4
    PARIS, 24 novembre (Reuters) - Les hommes suspectés de 
préparer un attentat en France et interpellés ce week-end à 
Strasbourg et à Marseille projetaient de passer à l'action le 
1er décembre à Paris et en banlieue parisienne, a-t-on appris 
jeudi de source proche de l'enquête. 
    L'exploitation d'un smartphone a permis de fournir des 
précisions sur les cibles potentielles des cinq hommes toujours 
en garde à vue jeudi matin, selon des sources policières. 
    Le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure 
(DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), celui de la police 
judiciaire au 36 Quai des Orfèvres, le palais justice, les 
Champs-Elysées, une médiathèque, une église, le site 
d'Eurodisney (Val-de-Marne) ou encore la station de métro 
Charonne figurent notamment sur des captures d'écran Google 
Maps, ont précisé ces sources. 
     
 
 (Service France et Gérard Bon, édité par Marine p) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 2 semaines

    renard On sent le relativiste primaire et le "détourneur" à l'affut!

  • renard il y a 2 semaines

    On sent le danger... 1er décembre, de quelle année ? quelque part en région parisienne ou en grande banlieue. Hormis quelques lieux déjà visités, ça reste vague....

  • 2010jpge il y a 2 semaines

    travaux forcés à perpétuité à Cayenne !!!

  • acharbi1 il y a 2 semaines

    Il faut les faire parler et les neutraliser pour toujours sans aucun procès