Les surveillants de prison manifestent leur colère

le
0
Pour protester contre une politique carcérale qu'ils estiment «en déroute», les gardiens de prison se sont rassemblés par milliers mardi devant leurs établissements, bloquant les accès.

Les surveillants de prison ont bloqué des établissements un peu partout en France mardi pour exprimer leur «ras-le-bol» et dénoncer la «déroute» de la politique carcérale. À l'appel du premier syndicat pénitentiaire, Ufap-Unsa Justice, les surveillants, qui n'ont pas le droit de grève, se sont rassemblés devant plus de «110 établissements» pénitentiaires sur les 190 que compte le territoire.

Au 1er juin, le nombre de détenus en France a atteint un nouveau record avec 67.977 prisonniers pour 57.235 places. Le syndicat estime que cette surpopulation carcérale engendre de mauvaises conditions de travail. Il réclame notamment plus de moyens pour garantir la sécurité des gardiens. «La ministre nous a présenté un plan de sécurisation exceptionnel, mais qui n'a d'exceptionnel q...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant