Les surplus publicitaires de France Télévisions encadrés

le
0
Un amendement publicitaire vise à réduire l'enveloppe de l'État en cas d'excédents publicitaires.

Les députés ont adopté un amendement du député UMP Patrice Martin-Lalande visant à réduire la compensation budgétaire allouée par l'État à France Télévisions dans le cas où ce dernier réalise des surplus publicitaires. Dans son argumentaire, le député UMP estime que France Télévisions a réalisé un surplus de 150 millions en 2009 et devrait terminer l'année 2010 avec un excédent par rapport au plan d'affaire de 142 à 200 millions. Enfin, la cagnotte pour 2011 pourrait s'élever à 171 millions. Il estime donc qu'il faudrait retrancher ces sommes des crédits que l'État verse en compensation de l'arrêt de la publicité après 20 heures, soit 450 millions d'euros par an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant