Les supporters les plus dépensiers du Mondial

le
1
Les Américains sont ceux qui dépensent le plus avec leurs cartes Visa au Brésil. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND
Les Américains sont ceux qui dépensent le plus avec leurs cartes Visa au Brésil. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND

(Relaxnews) - Les détenteurs de cartes Visa internationales au Brésil n'ont pas regardé à la dépense, en flambant quelque 27 millions de dollars avec leurs cartes au cours des quatre premières journées de Coupe du monde.

A en croire le rapport ?Visa Everywhere Travel Report?, les dépenses des étrangers aux Brésil a gagné 73% pour la période du 12 au 15 juin, en comparaison avec les mêmes dates l'année dernière.

Les chiffres montrent par ailleurs que les touristes américains sont les plus dépensiers, avec 6,6$ millions, suivis des Britanniques (2,3$ millions), juste devant les Français et leur 1,7$ million.

Pour la seule journée du 14 juin, les détenteurs de cartes Visa internationales ont déboursé plus de 10,7$ millions, un record pour l'année 2014 dans le pays.

L'une des dépenses-clé des touristes reste l'hébergement, à hauteur de 5$ millions, devant les dépenses pour se restaurer qui représentent 2,5$ millions.

Le Brésil prévoit l'attirer 600.000 touristes étrangers en un mois de compétition.

Les autorités brésiliennes ont aussi calculé que cet événement international allait générer 6 milliards de Reals (3$ milliards) de dépenses, sans compter les frais de voyage.

Voici les touristes les plus dépensiers au Brésil, du 12 au 15 juin (chiffres Visa), par pays:

1. Etats-Unis, 6,6 millions de dollars

2. Royaume-Uni, 2,3 millions

3. France, 1,7 million

4. Mexique, 1,3 million

5. Angola, 1,2 million

6. Argentine, 1,2 million

7. Allemagne, 1 million

8. Australie, 969.000

9. Colombie, 858.000

10. Espagne, 689.000

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3811495 le jeudi 19 juin 2014 à 22:39

    Les supporters les plus dépensiers... quel titre trompeur!Il faudrait parler de dépenses par touriste et non de dépenses globales. Vu la distance les américains sont sans doute plus nombreux au Brésil que les Australiens...