Les Suisses votent une limite de salaire pour les patrons

le
0
Selon les premières estimations, le référendum « contre les rémunérations abusives » serait accepté par la majorité des électeurs helvétiques.

Les Suisses sont sur le point d'interdire les parachutes dorés. Appelés aux urnes ce dimanche, pour la première fois de l'année, ils seraient 68% à avoir accepté l'initiative populaire qui vise à mettre fin aux «rémunérations abusives», affirme l'institut de sondage gfs.bern, cité par tous les médias nationaux.

«Le peuple suisse envoie un signal fort aux conseils d'administration», s'est déjà félicité Thomas Minder, père du référendum et sénateur suisse. Cet entrepreneur de Schaffhouse, un canton situé au nord du pays, avait recueilli en 2008 les 100 000 signatures nécessaires à l'aboutissement de son projet.

D'après les dispositions de son texte, les actionnaires des sociétés helvétiques cotées en Bourse devront voter, chaque année, le salaire du conseil d'administration, du comité consultatif et de la dir...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant