Les stats de la finale

le
0
Les stats de la finale
Les stats de la finale

Samedi, la Nouvelle-Zélande triomphait de l'Australie (34-17) et remportait sa troisième Coupe du monde, un record. Retour en statistiques sur cette finale qui a tenu toutes ses promesses.

A égalité avec l’Australie et l’Afrique du Sud avec deux titres, la Nouvelle-Zélande est devenue la première nation à l’emporter à trois reprises. Les Blacks deviennent aussi la première équipe à réaliser un doublé (2011 et 2015). C’est en revanche la première fois qu’elle remporte la compétition loin de chez elle.

14 All Blacks dans l’histoire

Du titre de 2011, il restait 14 All Blacks samedi au moment de soulever la coupe. Il s’agit de Tony Woodcock, Keven Mealamu, Owen Franks, Ben Franks, Sam Whitelock, Jerome Kaino, Richie McCaw, Kieran Read, Victor Vito, Dan Carter, Colin Slade, Ma’a Nonu, Conrad Smith et Sonny Bill Williams. Ils rejoignent les Australiens, Phil Kearns, Jason Little, Tim Horan, Dan Crowley et John Eales, et le Sud-africain Os du Randt dans l’histoire de la compétition avec deux titres.

McCaw l’indéboulonnable

Le capitaine néo-zélandais Richie McCaw a lui inscrit un peu plus son nom dans l’histoire du XV de la Fougère. Il a étendu son record de capitanats en Coupe du monde à 13 matches et son record mondial du nombre de sélections à 148 capes. Il rejoint également l’Anglais Jason Leonard pour le record du nombre de matches disputés en Coupe du monde avec 22 matches. Il est d’ailleurs le premier capitaine All Black à mener ses troupes à la victoire dans deux campagnes différentes.

Carter et Savea en imposent

Avec 19 points lors de la finale, Dan Carter devient le meilleur réalisateur de sa sélection lors d’une finale. Le précédent record était détenu par Grant Fox, et ses 17 unités, en 1987. A noter, qu’il a inscrit le sixième drop de l’histoire d’une finale de Coupe du monde. Le dernier remontait à 2003 et celui décisif de Jonny Wilkinson. Son coéquipier, Julian Saeva, termine meilleur marqueur de la compétition avec huit essais. Seul Jonah Lomu (1999) et Bryan Habana (2007) avaient réalisé cette performance avant. Savea est d’ailleurs le premier All Black à terminer meilleur marqueur d’une Coupe du monde depuis Mils Muliaina et Doug Howlett en 2003. Enfin, pour l’anecdote, c’est Nicolas Sanchez qui finit meilleur réalisateur de ce Mondial avec 97 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant