Les stars mobilisées contre la pénalisation de la prostitution

le
7
Le chanteur et navigateur a réuni plus de soixante-dix célébrités autour d'une «simple déclaration, au ton modéré».

Il n'attend pas «une lettre de la prési­dence» lui disant «Antoine, vous avez du bon sens». L'auteur des Élucubrations veut juste «faire comprendre à nos élus qu'ici, comme dans d'autres domaines, la pénalisation n'est pas la solution». À quelques jours de l'examen, par l'Assemblée nationale, de la proposition de loi socialiste sur la prostitution, qui prévoit de sanctionner le client, le chanteur et navigateur a réuni plus de 70 célébrités autour d'une «simple déclaration, au ton modéré» : «Sans cautionner ni promouvoir la prostitution, nous refusons la pénalisation des gens qui se prostituent et de ceux qui ont recours à leurs services, et nous demandons l'ouverture d'un vrai débat sans a priori idéologique.»

De la navigatrice Florence Arthaud à l'écrivain Bernard Werber en passant par Charles Aznavour, Catherine Deneuve, Jack Lang...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 17:05

    Le PS ose parler de justice sociale, quand les Français modestes sont victimes de cette préférence de chien-lit d’immi-grés …...Payons, payons, pauvres crétins de français de souche que nous sommes, (vive) ce gouver-nement pou-rri jusqu’à la mœlle. Didier Hassoux journaliste au "Canard enchaîné"(Charles MARTEL doit se retourner dans sa tombe)…

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:55

    Eux, qui déjà, ne pouvaient plus se soigner, quand les clandestins bénéficient de l’AME ou de l’ASPA, sans avoir jamais donné un centime à l’Etat. Les travailleurs pauvres, qui parfois dorment dans leur voiture, faute de pouvoir se payer un toit, apprécieront également les largesses de Duflot.tar Les classes moyennes, massacrées fiscalement, et qui doivent acquitter des loyers astronomiques, vont savourer également ces quelques chiffres.

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:51

    Avant d’être envoyé respirer le bon air iodé des Côtes d’Armor, le sympathique imam avait été logé, durant trois ans, dans un hôtel trois étoiles, en Lozère, à Mende. Depuis huit ans, ce brave disciple de la religion d’amour, de tolérance et de paix nous a donc coûté la bagatelle de 155.000 euros. Que vont penser les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, quand ils vont apprendre à quoi vont servir les nouveaux prélèvements, souvent sur de petites retraites,

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:49

    Avant d’être envoyé respirer le bon air iodé des Côtes d’Armor, le sympathique imam avait été logé, durant trois ans, dans un hôtel trois étoiles, en Lozère, à Mende. Depuis huit ans, ce brave disciple de la religion d’amour, de tolérance et de paix nous a donc coûté la bagatelle de 155.000 euros. Que vont penser les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, quand ils vont apprendre à quoi vont servir les nouveaux prélèvements...

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:44

    Duflot réclame un plan supplémentaire de 50 millions €., et suggère de régulariser les 8000 clandestins, ce qui leur donnerait accès plus facilement à des logements sociaux… On croit rêver !!!« Allah santé de l’Etat ». un ancien imam d’Argenteuil, kurde irakien, Yashar Ali, est assigné à résidence,(islamiste) dans une petite ville bretonne, Arostrenen, depuis cinq années et demi. Pour le garder à l’œil, l’Etat, généreux, lui paie le gite et le couvert, à hauteur de 1.500 euros par mois.

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:39

    Proposition d’hébergement dans le Val d’Oise. Bien conseillés par des associations financées par nos impôts, ils ont refusé, car trop loin de Paris, et ont “exigé” de rester ensemble.Bon prince, la République leur a trouvé la solution : un hôtel trois étoiles, à 150 euros la nuit, près du grand Stade de Saint-Denis.Selon l’article, l’hébergement d’urgence, dans la seule Ile-de -France, serait réservé entre 80 et 95 % à des étrangers en situation irrégulière.coût annuel 410 millions d’euros

  • mlaure13 le samedi 16 nov 2013 à 16:27

    Didier Hassoux,(Canard enchainé) nous en apprend de belles. L’arrivée de clandestins risque de mettre cet hiver, l’hébergement d’urgence dans l’impossibilité de fonctionner en région parisienne, car en Seine-Saint-Denis, il y a 7.000 sans-papiers recensés au 31 juillet 2011, et, un an plus tard, 1000 de plus, soit plus de 15 %. Conseillés judicieusement, ils avaient occupé, non pas une mosquée, mais la basilique de Saint-Denis, et Pas question de les expulser, ne voulant pas froisser l’UE.