Les staphylocoques résistants viennent des grands hôpitaux

le
0
Une étude génétique réalisée en Grande-Bretagne montre que les souches de staphylocoques dorés résistants aux antibiotiques que l'on retrouve dans tout le pays sont principalement issues des hôpitaux des grandes villes.

Malgré d'importants efforts pour tenter de les éradiquer, les staphylocoques dorés résistants à la méticilline (un antibiotique) sont encore aujourd'hui l'une des principales causes de décès par infection à l'hôpital. Des chercheurs du Roslin Institute de l'université d'Édimbourg en Écosse ont utilisé des méthodes modernes de criblage génétique à haut débit pour tenter d'identifier le mode de contamination de ces microbes résistants aux antibiotiques.

Par un hasard qui simplifie l'enquête des scientifiques, les infections en Grande-Bretagne causées par des staphylocoques dorés (Staphylococcus aureus) résistants à la méticilline (SARM) émanent d'un nombre très restreints de souches, et les chercheurs ont pu reconstituer l'évolution et le déplacement géographique de l'une d'elles en regardant ses mutations sur une période d'un peu plus d'un demi-siècle. Les premiers staphylocoques dorés résistants à la méticilline ont été découverts en 1961 en Grand

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant