Les SSII françaises embauchent  

le
0
Au moins 10.000 recrutements net sont prévus cette année dans l'Hexagone.

Peu à peu, les prévisions optimistes pour les recrutements en France du Syntec numérique, le syndicat professionnel des sociétés de services et d'ingénierie en informatique (SSII), se confirment. Les professionnels attendent quelque 40 000 embauches en France, en 2011, qui compensent largement les 30 000 départs naturels. Au total, ce sont donc 10.000 nouveaux postes qui sont créés. En publiant leurs résultats, les grands groupes ont précisé l'ampleur des recrutements, qui traduisent la reprise des projets informatiques dans le conseil, et de l'économie dans son ensemble.

Capgemini, première SSII européenne, a embauché «9000 personnes au premier trimestre, dont 55 % dans les pays offshore», précise son directeur financier, Nicolas Dufourcq. Les pays où le coût du travail est le moins élevé, notamment l'Inde et le Brésil dans le cas de Capgemini, sont ceux qui ont le plus recruté. Dans les pays les plus riches, «les recrutements nets ont été de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant