Les Spurs bombent le torse

le
0
Les Spurs bombent le torse
Les Spurs bombent le torse
La revanche des Spurs sur James et le Heat

Après la finale en sept matchs perdue la saison passée, San Antonio a accueilli Miami pour la première fois de la saison à l'AT&T Center, jeudi. Et les Spurs ont réalisé une prestation référence face au Heat (111-87) qui enchaîne une deuxième défaite de rang et qui ne profite pas du revers d'Indiana mercredi pour se rapprocher de la tête à l'Est. Tim Duncan (23pts, 11rbds), et Tony Parker (17pts , 4 passes) ont pris les commandes de la franchise texane alors que Kawhi Leonard (11pts, 5rbds, 5 interceptions) a pris le relais de Boris Diaw, encore excellent (16pts, 8rbds, 5 passes), sur la défense de LeBron James. Avec un 6/18 aux tirs (dont 0/3 à 3 pts), la star du Heat a payé ce traitement de faveur et expliqué ce manque de réussite par les maillots avec manches portés par les deux équipes et par son masque de protection du nez qu'il a enlevé durant le match. « Je ne cherche pas d'excuse mais je ne suis pas fan des maillots avec manches. A chaque fois que je tire, j'ai l'impression que mon bras est retenu, explique-t-il. Et je n'aime pas mon masque. J'étais frustré de la porter dont je l'ai retiré. J'ai reçu un message de ma femme  à la mi-temps qui me demandait de le remettre. Peut-être que j'aurais des problèmes en rentrant à la maison ! »

Phoenix rend la soirée des Spurs parfaite

En plus de ce succès large et de prestige, San Antonio s'est rapproché de la tête de la conférence Ouest après la défaite d'Oklahoma, leader, sur le terrain de Phoenix (128-122). Avec 41 points, Gerald Green a (presque) mis dans l'ombre les grosses performances de Russell Westbrook (36pts, 9rbds) et de Kevin Durant (34pts, 7rbds) pour le Thunder. Mais  comme Markieff Moris (24pts), Goran Dragic (22pts) et Marcus Moris (15pts) ont pris le relais de Green, les Suns ont pris le meilleur sur OKC qui n'a plus qu'une victoire d'avance sur les Spurs.

La pire défaite des Lakers dans le choc de LA

2013-2014 sera définitivement une saison à oublier pour les Lakers. Scotchée à la dernière place de la conférence Ouest, la franchise de Kobe Bryant, toujours blessé, a subi une nouvelle humiliation en concédant la pire défaite de l'histoire de la franchise face au voisin et ennemi, les Clippers (142-94). Face à une équipe fantomatique, les coéquipiers de Blake Griffin (20pts, 11rbds) se sont baladés en faisant profiter toute l'équipe de ce festin avec huit joueurs à dix points ou plus. « Ils ont senti le sang dans l'eau et ils nous ont tués », a illustré, Mike d'Antoni, l'entraîneur des Lakers, abattu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant