Les sports professionnels en pleine mutation avec les nouvelles technologies

le
0
Les sports professionnels en pleine mutation avec les nouvelles technologies
Les sports professionnels en pleine mutation avec les nouvelles technologies

Nouveaux angles de vue grâce aux drones, technologies qui vous donnent l'impression d'être au premier rang au bord du terrain, ou influence des réseaux sociaux sur les contrats des stars: le sport professionnel assaisonné de nouvelles technologies est en pleine mutation.Dans quelques années les fans de sport à la télévision vont pouvoir vivre les grands événements sportifs d'une manière tout à fait nouvelle, équipés de casques de réalité virtuelle qui leur offriront un ressenti inédit.Imaginez-vous assis au premier rang, juste derrière le parterre de fleurs, sur le cour central de Roland Garros le jour de la finale, ou au pied du ring à Las Vegas pour un combat de boxe poids lourds... Tout en étant tranquillement installé dans votre canapé. "Les gens sur leur canapé pourront vivre un match de basket comme s'ils étaient assis au pied du panier. C'est incroyable", se réjouit David Blitzer, co-propriétaire de l'équipe de NBA des 76ers de Philadelphie.Cette vision futuriste n'est qu'un des exemples présentés au Sport Business Summit qui se tient cette semaine à New York, sur la manière dont les nouvelles technologies transforment le sport de haut niveau.Pour l'heure, la technologie des casques de réalité virtuelle en est encore "à ses balbutiements", prévient Jens Christensen, patron de Jaunt VR, spécialisé dans ces appareils qui inondent la vue et l'ouïe et permettent quasiment de se soustraire à l'environnement immédiat.Mais, lorsque les casques seront au point, ils auront le potentiel de totalement révolutionner la façon dont le sport est vécu par les spectateurs."Ce sera presque un medium à part entière", prédit M. Christensen.Le co-propriétaire de l'équipe de basketball des Celtics de Boston, Wyc Grousbeck, est un peu circonspect quant à cette perspective.Le sport, la foule qui se lève comme un seul homme lorsqu'un beau panier est marqué, l'émotion du stade, sont difficilement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant