Les sous-marins franco-brésiliens de DCNS

le
0
Le spécialiste du naval militaire vient d'inaugurer la première usine d'assemblage de sous-marins brésilienne dans le cadre du plus important transfert de technologie mené par la France dans la défense.

Itaguai, ville de plus de 100.000 habitants, au nord-est de l'État de Rio de Janeiro. Ses plages et son golfe aux allures de Saint-Tropez brésilien. Et, bientôt, de l'autre côté de la baie de Sepetiba, ses installations militaires navales. Le 1er mars dernier, Dilma Rousseff, la présidente de la République du Brésil, avait fait le déplacement pour inaugurer la première usine d'assemblage de sous-marins construite sur son sol. Une étape clé dans le déroulement du plus important transfert de technologie jamais mené à ce jour dans le domaine militaire par une entreprise française.

Fin 2009, le Brésil signe avec la France pour plus de 10 milliards d'euros de contrats d'armement dans le cadre d'un accord de coopération militaire et d'un partenariat stratégiqu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant